TITRE PRO Technicien supérieur de maintenance industrielle | rncp2469

Le technicien supérieur de maintenance industrielle réalise toutes les actions techniques, administratives et de management destinées à maintenir un bien ou à le rétablir pour qu’il puisse accomplir sa fonction requise durant son cycle de vie.

Les missions du technicien supérieur de maintenance sont repérées sur trois axes principaux, reflets des organisations et de la structure de l’emploi :

1. Interventions techniques sur des installations industrielles pluri technologiques en contexte d’exploitation : il effectue des interventions de maintenance préventive visant à prévenir l’apparition d’une défaillance et des interventions de maintenance corrective visant à rétablir le fonctionnement initial.

2. Organisation et gestion de maintenance : dans le respect de la stratégie de l’entreprise, il définit des opérations de maintenance, puis organise leurs mises en œuvre et leurs suivis.

3. Améliorations techniques et organisationnelles : il identifie, étudie et met en œuvre des actions permettant d’améliorer la fiabilité, la maintenabilité, la disponibilité et la sécurité des biens (voir glossaire technique). Il vérifie les performances des actions réalisées.

En fonction de la taille de l’entreprise et de sa politique de maintenance, il est positionné sur une ou plusieurs de ces activités et intervient en autonomie sur un ou plusieurs domaines technologiques. Il travaille seul ou au sein d’une équipe dont il peut avoir la responsabilité. Il met en œuvre les mesures de prévention des risques, pour ses propres interventions et celles des personnes sous sa responsabilité. Il intègre dans ses actions les principes du développement durable en vigueur dans son entreprise.

Au sein du service maintenance, il travaille principalement en collaboration avec le service production, mais aussi avec les services bureau d’études, bureau des méthodes et achats. Il peut également se déplacer pour intervenir chez des clients externes à l’entreprise. Pour les interventions techniques, le technicien supérieur de maintenance intervient directement sur les installations. La remise en état de sous-ensembles est réalisée en atelier de maintenance. La gestion et l’organisation des interventions ainsi que la conception des améliorations sont réalisées en bureau. Le technicien supérieur de maintenance s’adapte aux contraintes de sécurité spécifiques liées aux sites industriels. Ce travail est souvent assujetti à des astreintes comprenant des permanences la nuit, les week-ends et les jours fériés.

Public cible & Prérequis

– Tout public
– Titulaire d’un diplôme de niveau IV (BAC)
– Une expérience professionnelle dans l’industrie ou dans la maintenance d’équipements industriel est appréciée

Conditions d’accès

Réalisation d’un devis auprès du financeur après participation à une réunion d’information collective suivie d’un entretien individuel de positionnement pour vérifier les prérequis.

Admission définitive après accord du prescripteur/financeur.

La formation est accessible en formation continue.

Formation accessibles aux personnes en situation de Handicap après étude de faisabilité des aménagements nécessaires.
Référent Handicap Mme CHIPIER 0477505100

Prochaine Session : 06/2022, inscriptions au plus tard le 15/05/2022

Durée et cout de la formation *

Parcours de formation continue

  • Durée : Jusqu’à 945 heures en centre de formation
  • Stages en entreprise : 245 heures
  • Coût : 9450€/ personne pour un groupe de 12 Personnes. Financement mobilisable via le CPF ou les Financeurs (OPCO, Région, …). Devis personnalisé sur demande.

*Durée et alternance indicatives et ajustables en fonction des besoins de l’entreprise et des prérequis de l’apprenant.

Débouchés, métiers, emplois

Secteurs d’activités :

La métallurgie, l’agroalimentaire, la pharmaceutique, la plasturgie, l’automobile, la chimie, le nucléaire, l’éolien, le transport aérien, le transport par rail ou par câble, la santé, les loisirs et le travail temporaire.

Type d’emplois accessibles :

– technicien(ne) de maintenance industrielle, technicien(ne) de maintenance d’équipements de production/fabrication, électrotechnicien/électromécanicien/mécanicien/automaticien de maintenance ;
– technicien(ne) méthodes maintenance, responsable ou chef d’équipe en maintenance industrielle.

Indicateurs session précédente

Pas de session achevée à cette date.

Compétences attestées :

1. Réaliser la maintenance des éléments électromécaniques et d’automatisme d’installations industrielles

Réaliser les interventions de maintenance sur les éléments électromécaniques et pneumatiques d’une installation industrielle.
Réaliser les interventions de maintenance sur les éléments d’automatisme et d’asservissement d’une installation industrielle.

2. Réaliser la maintenance des éléments mécaniques et hydrauliques d’installations industrielles

Réaliser les interventions de maintenance sur les éléments mécaniques d’une installation industrielle.
Réaliser les interventions de maintenance sur les éléments hydrauliques d’une installation industrielle.

3. Assurer l’organisation et la gestion de maintenance d’installations industrielles

Concevoir un plan de maintenance et formaliser les documents associés.
Animer une équipe et organiser la mise en œuvre des interventions de maintenance.
Renseigner et exploiter un progiciel de Gestion de Maintenance Assistée par Ordinateur.

4. Étudier et réaliser des améliorations de maintenance d’installations industrielles

Étudier des améliorations de maintenance d’installations industrielles.
Mettre en œuvre des améliorations de maintenance et effectuer la mise en exploitation d’installations industrielles.

Moyens pédagogiques et techniques :

La formation est assurée par les formateurs du CFC et les enseignants du lycée professionnel Sainte-Claire sur le plateau technique du lycée.

Le contenu de la formation est conforme au référentiel de formation consultable au centre de formation.

Plateaux techniques :

Système mécaniques, automatisés, chaînes de conditionnement avec ou sans robot (médicament, savon, liquide…),lignes de production, logiciels de GMAO et de supervision, bancs de câblage individuel, bancs de réalisation individuelle : électrotechnique, électronique de puissance, mécanique, pneumatique hydraulique et automatique.

Basé à Sury-le-Comtal, au cœur de la plaine du Forez et d’un bassin d’emploi en adéquation avec les formations qui y sont dispensées, le CFC Sainte-Claire est facilement accessible depuis toute la région Auvergne-Rhone-Alpes grâce à l’important réseau des transports interurbains de la Loire.

Vous suivrez votre formation au cœur de 4500m² de plateaux techniques pour les enseignement professionnels, le CFC dispose également d’un internat de 84 places pouvant accueillir des jeunes venus de toute la France et d’un service de restauration matin-midi-soir de type self et cafétéria.

Modalités d’évaluation

Les apprentissages sont mesurés tout au long du parcours de formation et donnent lieu à la rédaction d’un livret de suivi d’évaluation des compétences.

L’évaluation finale est réalisée par le jury du titre habilité par le représentant territorial compétent du ministère chargé de l’emploi. Il est composé de professionnels du métier concerné par le titre. (Art. R 338-6 du Code de l’éducation)

Elle est basée sur une mise en situation professionnelle, un questionnement technique, la présentation d’un dossier professionnel faisant état des pratiques professionnelles en cours de formation du candidat et des résultats des évaluations passées en cours de formation.

Validation totale (tous les blocs de compétences validés par le jury) ou partielle (certains blocs validés), émission d’un titre professionnel ou d’un certificat d’obtention des blocs partiels.

Blocs de compétences :

N° et intitulé du bloc Liste de compétences

RNCP2469BC01

Réaliser la maintenance des éléments électromécaniques et d’automatisme d’installations industrielles

Réaliser les interventions de maintenance sur les éléments électromécaniques et pneumatiques d’une installation industrielle.
Réaliser les interventions de maintenance sur les éléments d’automatisme et d’asservissement d’une installation industrielle.

RNCP2469BC02

Réaliser la maintenance des éléments mécaniques et hydrauliques d’installations industrielles

Réaliser les interventions de maintenance sur les éléments mécaniques d’une installation industrielle.
Réaliser les interventions de maintenance sur les éléments hydrauliques d’une installation industrielle.

RNCP2469BC03

Assurer l’organisation et la gestion de maintenance d’installations industrielles

Concevoir un plan de maintenance et formaliser les documents associés.
Animer une équipe et organiser la mise en œuvre des interventions de maintenance.
Renseigner et exploiter un progiciel de Gestion de Maintenance Assistée par Ordinateur.

RNCP2469BC04

Étudier et réaliser des améliorations de maintenance d’installations industrielles

Étudier des améliorations de maintenance d’installations industrielles.
Mettre en œuvre des améliorations de maintenance et effectuer la mise en exploitation d’installations industrielles.

Modalités de suivi :

Le parcours est basé sur des méthodes pédagogiques centrées sur l’individualisation.

Nous faisons le choix d’une stratégie pédagogique ayant pour objectif de :

Développer l’autonomie en rendant nos stagiaires acteurs de leurs apprentissages,
Développer la culture technologique, en intégrant toutes les composantes, y compris celles en lien avec la sécurité sur le poste de travail,
Développer attitudes, méthodes et rigueur professionnelles.
Des phases de cours et des études de cas individualisées sont valider se fait par le formateur référent au travers d’un travail collaboratif en petit groupe.
Les phases de TP sont évaluées individuellement par le formateur référent qui consigne les résultats dans un livret de suivi des compétences.
Des temps encadrés sur TD et TP sont également prévus pour préparer le titre
Une salle informatique est à disposition pour la constitution du rapport de stage et d’activité en entreprise)

Cette fiche à été actualisée le 15 octobre 2021